Posséder un jardin quand on vit à la montagne

Quand on habite en altitude, loin des voitures, de la ville et isolé du reste du monde, on doit trouver de quoi s’occuper. C’est pour cela que beaucoup pensent à l’aménagement d’un jardin. En effet, il est tout à fait possible d’aménager un jardin potager en montagne. Il faudra juste maîtriser les contraintes de l’altitude. Alors, le potager en montagne, comment ça marche ? Retrouvez toutes nos astuces dans cet article.

Les astuces pour un jardin en montagne

Pour avoir un beau jardin en altitude, la première chose à faire consiste à conserver la pente et planter les végétaux tels quels. Sinon vous pouvez l’aménager en terrasse plane. Il faudra tout privilégier les plantes qui peuvent s’adapter au sol à la fois peu profond et pauvre et qui pourront faire face à l’hiver. Un grand nombre d’espèces peuvent y être plantées comme le bergenia, la centaurée des montagnes, le crocus, l’iris, le lis, le narcisse, la tulipe, la pâquerette, etc. Sachez qu’il est également possible d’aménager des arbres et des arbustes pour un jardin montagnard.

Aménager un jardin en montagne

Si vous souhaitez profiter d’un beau jardin potager malgré les contraintes de l’altitude, la première chose à faire, c’est de commencer par aménager des terrasses planes. En effet, c’est une étape importante pour éviter que les pluies lessivent le terrain et emportent tout. Pour ce faire, installer des murets de soutènement si la pente est trop forte. Dans le cas contraire, des plessis pourront faire l’affaire. Ensuite, préparez la terre puis enrichissez-la avec de l’engrais, du compost ainsi que du fumier si nécessaire. En ce qui concerne les variétés de plantes à cultiver, privilégiez les variétés hâtives qui peuvent fructifier sur une courte période : oignon, carotte, cardon, mâche, radis, épinard, laitue salade, blette, etc. Vous aurez l’embarras du choix.