Comment faire face à l’hiver pour votre jardin ?

Voici des astuces de préparatifs d’entretien jardin à mettre en oeuvre à l’automne afin de protéger votre jardin de l’hiver.

Enclencher les travaux plus tôt

N’attendez pas que le premier gel survienne pour déployer le branle-bas de combat d’entretien jardin.

Lorsqu’on planifie de compléter les travaux de fermeture du jardin vers le second weekend de novembre, il arrive qu’on soit souvent pris de court par la pluie et que le froid nous rattrape.

Évitez de manquer de temps en débutant les travaux d’entretien jardin plus tôt, vers la mi-septembre vous pourrez ainsi protéger votre jardin des orages. Ainsi, vous n’aurez pas à vous éreinter avec un marathon de frénésie bâclée, mais vous pourrez prendre le temps de bien préparer votre jardin à affronter les rigueurs de la saison froide et pourrez épargner vos fleurs en hiver.

Arrosage de la haie

Par temps ensoleillé et sec, commencez par arroser les conifères. Des soins particuliers devraient être accordés à ceux exposés aux grands vents. Ces arbres tombent en dormance au cours de l’hiver. Lorsqu’ils manquent d’eau pour la photosynthèse, cela provoque un dessèchement et leur feuillage devient sec rougeâtre et dégarni au printemps.

Application d’engrais

L’épandage d’engrais naturel riches en potassium est primordial en automne, pour soutenir la croissance du gazon, des vivaces, arbustes et arbres.

Ramassage des feuilles

L’accumulation de feuilles sur le gazon favorise la pourriture. À moins d’avoir recours à une déchiqueteuse pour obtenir une fine couche de résidus, il est préférable d’effectuer la corvée de raclage. Mettez de côté quelques sacs de feuilles mortes pour les ajouter au compost.

Rentrer les plantes fragiles

Rentrez à l’intérieur (véranda ou garage) les plantes en pots afin de protéger vos fleurs en hiver. Les plantes à bulbes requièrent d’être hivernées dans la cave au sec et dans l’obscurité.

Nourrir le compost

Retirez les résidus touchés par la maladie ou infestés par les insectes. Équilibrez le mélange de matières avec des morceaux de branches, feuilles mortes, résidus de taille de végétaux, paille, etc. Arrosez régulièrement et mélangez à l’aide d’une fourche.

Application de paillis

Voici une autre astuce pour protéger ses fleurs en hiver : après un bon nettoyage des plates-bandes, ajoutez du paillis à la base des racines des plants. Cela sert de petit foulard végétal.

Une dernière tonte

Réglez les lames de la tondeuse à 5 centimètres. Aux endroits dégarnis, appliquez des semences recouvertes de compost pour prendre de l’avance sur les travaux printaniers.

Installation de protections hivernales

Les toiles d’hivernage, jute, housses et cônes assurent une défense essentielle aux arbustes, rosiers, et cultivars plus fragiles au froid. Le temps idéal pour procéder à cette tâche est la fin de novembre ou début du mois de décembre pour éviter aux végétaux de surchauffer.