Maîtriser les contraintes de l'altitude

En ville comme en plaine, créer et entretenir un espace vert est relativement accessible mais avoir un jardin en montagne est un défi permanent.

Quels sont les principaux inconvénients d’un jardin en altitude ?

Lorsque l’on nourrit le projet de concevoir un jardin en altitude, très rapidement, de nombreuses difficultés viennent compliquer le bon déroulement des opérations. Parmi les contraintes les plus évidentes, le gel est un facteur particulièrement complexe à gérer. Une autre difficulté, et non des moindres, provient directement du terrain destiné à accueillir le jardin. En effet, en altitude, le sol est rarement plat et cela ne rend pas les choses faciles pour implanter un espace vert organisé et structuré. Comment tirer parti d’un terrain en pente ? Plusieurs points doivent être éclaircis avant d’envisager le moindre aménagement :
  • l’exposition
  • la stabilité du terrain
  • la nécessité de construire un muret ou autre élément solide

Quelles précautions prendre pour aménager un jardin en altitude ?

Une étude complète du terrain est indispensable avant de commencer le moindre aménagement. Créer un jardin en altitude demande de la retenue et beaucoup d’attention. Faudra-t’il créer des terrasses afin de jouer avec les reliefs ? L’espace aura-t’il besoin de sentiers ou de structures en dur ? Le sol est-il suffisamment enrichi pour les plantes souhaitées ? Toutes ces questions délicates doivent trouver une réponse avant toute chose. Dès que les travaux commencent, certaines précautions sont de mises :
  • construction d’étais pour renforcer le terrain pentu
  • montage de structures de protection contre le vent, la neige et les orages que l’on démontera au printemps
  • rentrer les plantes les plus fragiles en intérieur

Quelques astuces pour un jardin en montagne

Réussir son jardin malgré le gel n’est pas simple mais c’est possible grâce à quelques petites astuces supplémentaires. Disposer un excellent paillage juste avant les grands froids est indispensables. La couche ainsi répartie au pied des plantes et arbustes servira de protection efficace contre le gel durant l’hiver. Il faut aussi se résigner à ne cultiver que des espèces végétales résistantes. La montagne n’est pas favorable à toutes les plantes. L’installation d’une cascade est une véritable manne afin de voir l’eau s’écouler en permanence pour abreuver le jardin ainsi aménagé.