Protéger son jardin des mauvaises herbes

De plus en plus de personnes prennent conscience de la nocivité de produits chimiques tels que le glyphosate mais restent tout de même convaincus qu’il est impossible de jardiner sans eux. Pourtant, ces produits n’ont pas toujours existé et il suffit de peu pour retrouver les gestes écologiques des jardiniers d’antan pour prendre soin de son jardin.

Pourquoi désherber sans produits toxiques ?

Désherber est absolument vital à un potager. Les mauvaises herbes ont la fâcheuse tendance de pousser près des plantations, s’appropriant ainsi l’eau et tous les nutriments indispensables à la survie des plantes. Les cultures sont alors menacées mais comment s’en débarrasser sans avoir recours à des produits chimiques ? Et pourquoi s’en passer alors qu’ils sont si efficaces ? Le problème majeur réside dans le fait que les produits chimiques ne ciblent pas uniquement les mauvaises herbes. Ils se répandent partout, dans le sol mais aussi plus profondément, dans les nappes phréatiques. Ils sont également absorbés par les végétaux qui seront ensuite consommés.

Quelques astuces de désherbage bio

Préparer soi-même un désherbant naturel est finalement très simple. Plusieurs options sont viables :
  • L’eau de cuisson des pommes de terre ou des pâtes peut être déversée sur les rainures, entre les dalles du jardin
  • Une décoction d’angélique réalisée dans de l’eau de pluie fait des merveilles dans les parterres de fleurs
  • Le vinaigre blanc est intéressant pour décaper une terrasse mais est à bannir dans le potager

Quels produits choisir pour éviter les désherbants chimiques ?

Si le temps ou la motivation manque pour préparer certaines décoctions “fait-maison”, les commerces spécialisés proposent de plus en plus de produits naturels pour venir à bout des mauvaises herbes. Ces derniers sont souvent à base de moutarde, de sarrasin, d’huile de colza ou de purin d’ortie.